Grand Prix Innovation de FNC eXPlore

Le Festival du Nouveau Cinéma implante en 2016 une nouvelle section dans sa programmation intitulée FNC eXPlore dédiée aux œuvres interactives en réalité virtuelle, aux installations et aux films interactifs et immersifs en salle.
PRIM y a remis le Grand Prix Innovation à l’œuvre la plus innovatrice destinée aux nouvelles plateforme en 2016 et 2017, et le Prix de la Meilleure oeuvre de la compétition VR étudiante en 2018 (pause en 2019). Pour ces prix, PRIM remet 10 000$ en services de production et une résidence d’artiste.

Récipiendaires:
Horos de Pulsarium (U.Q.A.T.) (2018)
VR_I de Gilles Jobin (2017)
La Péri de Balthazar Auxiètre (2016)

 

Prix de la Meilleure œuvre d’art et expérimentation

Ce prix est décerné chaque année dans le cadre des Rendez-vous Québec Cinéma. Depuis 2015, le prix décerné au réalisateur du meilleur film d’art et expérimentation des RVQC est assorti d’une bourse de 20 000$ en services de postproduction de PRIM.

Récipiendaires:
Drei Atlas de Miryam Charles (2019)
Dialogue du tigre de Matthew Wolkow (2018)
Mobiliser de Caroline Monnet (2017)
Vole, vole tristesse de Miryam Charles (2016)
Le corps encaisse de Philippe Hamelin (2015)

 

Prix Prends ça court!

Depuis 2008, PRIM est partenaire des Prix Prends ça court! remis lors des soirées de gala annuelles tenues lors des Rendez-vous du cinéma québécois. PRIM remet un prix à l’un des courts métrages québécois présentés lors des soirées mensuelles Prends ça court !. Le prix correspond à des services de post-production d’une valeur de 6 000$.

Récipiendaires :
Born in the maelstrom de Meryam Joobeur (2018)
Sigismond sans images d’Albéric Aurtenèche (2017)
La VOCE de David Uloth (2016)
Mynarski, chute mortelle de Matthew Rankin (2015)
y2o ‘‘DISTILLÉ’’ de Dominique T. Skoltz (2014)
Taxi pour deux de Dan Popa (2013)
Le poids du vide d’Alain Fournier (2012)
Vapor de Kaveh Nabatian (2011)

 

Prix Cuban Hat

Initié par Doc Circuit Montréal (aujourd’hui devenu Forum RIDM), en collaboration avec le Cuban Hat Project, le concours Cuban Hat est ouvert à l’ensemble des Canadiens. Il offre la chance à des cinéastes de bénéficier de financement participatif, de remporter de nombreux prix en argent et en services, et de rassembler une communauté d’intérêts autour de leur projet. Choisis par un comité de sélection combiné aux votes des internautes, cinq projets finalistes font l’objet d’une présentation publique dans le cadre du Forum RIDM et sont commentés par des professionnels de l’industrie.

Depuis la première édition en 2011, PRIM y remet un prix de 10 000 $ en services de production et/ou de postproduction.

Récipiendaires :
Lysandre Leduc-Boudreau pour le projet Jacques (2018)
Andrea Conte pour Unger Decision et Qais Pasha pour Horror in Quebec City (2017)
Lea Marinova pour le projet Mémoires (re)composées (2016)
Aisha Jama pour le projet A Kandahar Away (2015)
Aude Leroux-Lévesque et Sébastien Rist pour le projet Living with Giants/Chez les géants (2014)
Jadis Dumas et Stéfanie Clermont pour le projet Another Word for Learning (2013)
Jesse Freestone pour le projet Resistencia (2012)
Philip Fortin pour le projet Esther (2011)

 

Prix Le réel à l’écoute

Le réel à l’écoute est un concours qui souhaite encourager la réalisation d’œuvres sonores documentaires en langue française au Canada. PRIM y remet le 1er Prix en offrant 1 000$ en services de location du studio de son pour la création d’une œuvre sonore indépendante. 

Récipiendaires :
Marie-Laurence Roncourt et Antonin Wyss pour La punition (2018)
Nicolas Lachapelle et Éloïse Demers-Pinard pour Du gaz dans le sang (2017)

 

Grand Prix du festival 48 images seconde – OFQJ 

Le Festival 48 images seconde, rendez-vous avec le cinéma québécois et la francophonie, situé à Florac en France, a pour objectif de soutenir les jeunes réalisateurs et réalisatrices du Québec en attribuant notamment une résidence de création pour le Grand Prix du festival. PRIM s’est associé dès la 1ère édition de la compétition en offrant au lauréat du Grand Prix une bourse de 5 000$ en services de postproduction. 

Amélie Hardy pour Train Hopper (2019)
Sarah Baril-Gaudet pour Là où je vis (2018)
 

Prix Labsessions

Initié par la Société des arts technologiques (SAT), en collaboration avec le Conseil québécois des arts médiatiques (CQAM), Eastern Bloc, OBORO, PRIM, Studio XX, le Labo NT2, l’Agence TOPO et Vidéographe, les rencontres Labsessions visent à offrir une vitrine et un tremplin aux artistes émergents en arts numériques. Les soirées sont aussi un lieu d’échanges et de rencontres pour les artistes, intervenants et organismes du milieu. La communauté des créateurs émergents en arts numériques sont invités à soumettre un projet en cours de développement lors des appels à projets.

Chaque artiste, dont le projet est retenu, est invité à faire une courte présentation (ou démo) lors de la soirée Labsessions devant un panel de représentants d’organismes des arts numériques. Suite à ces présentations et dans un esprit critique constructif, ceux-ci émettent des commentaires ou des recommandations qui  sont remis ultérieurement par écrit à l’artiste.

À leur discrétion les organismes partenaires peuvent offrir en complément au Labsessions, un support pouvant varier en fonction de leur mandat et des ressources disponibles (prêt de matériel spécialisé, accès aux laboratoires, support technique, consultation ou mentorat, accès à une activité ou à un festival, etc.).